Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alors que REM se sépare, que Kele Okereke se fait virer de Bloc Party (fake ?) et qu'Ed O'Brien (Radiohead) a opté pour une étrange mèche sur le côté, voici douze morceaux qui peuvent valoir le détour, entre "vieilleries" estivales, nouveautés automnales et disques fermement attendus. Et vous, vous écoutez quoi là maintenant ?

 

dEUS Keep You Close

Le retour des Belges est toujours une bonne nouvelle. Rares sont les groupes à savoir allier d'aussi belle manière ambition d'écriture et puissance sonique. Leur rock ample et serré déploie toutes ses forces en live. Si le cercle de fans ne cesse de s'élargir depuis quasiment 20 ans (Worst Case Scenario est sorti en 1994), dEUS n'a toujours pas acquis la reconnaissance méritée pour un groupe d'une telle ampleur.

 

 
M83 Midnight City

Furieusement entraînant - voire carrément jouissif -, le nouveau single extrait de Hurry Up We're Dreaming, prochain LP du Niçois prévu pour le 17 octobre, nous donne envie de survoler les grandes villes du monde à toute vitesse, en apesanteur alors que les minutes durent des heures. Encore meilleur que son chef d'oeuvre de 2008 Saturdays=Youth ?

 

      

FOSTER THE PEOPLE Pumped Up Kicks

Chaque année on a maintenant droit au petit ersatz de MGMT. Cet été les Californiens de Foster The People ont plutôt emballé leur monde. Et on pourra sans problème passer l'automne en leur compagnie. C'est frais comme on dit chez les d'jeuns, et ça fait du bien. Dépêchons-nous avant de retrouver le morceau dans toutes les pubs pour voitures familiales ou opérateurs téléphoniques - glorieux destin auquel Pumped Up Kicks est condamné.

 


BJÖRK Crystalline

Pas toujours évident de suivre assidument l'intrépide Islandaise (les expérimentations a capella de Medulla, un dernier album - Volta - en demi teinte). Biophilia, son nouveau projet (plutôt que disque), intrigue et fait malgré tout saliver. Premier clip pour Crystalline réalisé par le compère de longue date, Michel Gondry.

 


NIRVANA In Bloom

Paradoxalement, l'image du groupe a fini par souffrir de sa notoriété et du culte qu'on lui a voué. Alors que sort ces jours-ci une version deluxe de Nevermind pile poil 20 ans après sa sortie, la presse - et idiotheque en première ligne (heu...) - ne manque pas de s'engouffrer dans la brèche commémorative.

Et pourtant, difficile de ne pas s'incliner devant Kurt Cobain et sa bande. Il paraît même que les chemises à carreaux type bûcherons acadiens sont de retour cette année. Trop forts, vraiment trop forts.

 


THE HORRORS Still Life
Tension, psychédélisme feutré, classe évidente. Le morceau circule sur le net depuis un bon moment déjà, et définitivement, on ne s'en remet pas. L'album sorti cet été, Skying, a du mal à tenir la distance mais le temps parlera peut-être en sa faveur. A suivre de près donc.
 

 

STEPHEN MALKMUS Tigers

Si on dit low-fi et shoegaze, on passe d'abord pour un bon gros snob. Puis, forcément, on pense à Pavement - groupe culte des 90's dont Malkmus fut le leader dégingandé. Le groupe n'a pas échappé à son revival avec reformation éphémère en 2010, mais c'est accompagné des Jicks, son petit orchestre perso, que Malkmus nous revient un an après avec l'album Mirror Traffic. Réjouissez-vous : Tigers, Senator, Stick Figures in Love et Share the Red s'apprêtent à brillament egayer notre automne.

 

WILCO Born Alone
Pour qui un jour a succombé à la perfection de I am trying to break your heart (sur Yankee Hotel Foxtrot en 2002), la sortie d'un nouvel album du groupe de Jeff Tweedy marque toujours un moment un peu particulier. On se doute qu'il n'atteindra que difficilement de tels sommets, mais on est prêt à le suivre où qu'il veuille, les yeux fermés et les pieds dans le vide.
Leur huitième disque, The Whole Love, démarre de façon étonnante avec Art of Almost et sa touche expérimentale, avant d'emprunter les chemins plus balisés de leur néo-folk dont Born Alone est un bel exemple.
 

ZULU WINTER Let's Move Back To Front

On parle de Zulu Winter comme du NBT (le Next Big Thing en décodé). Let's Move Back To Front, un des rares morceaux en écoute pour l'instant, laisse augurer le meilleur - même si on ne peut crier au génie ni à l'originalité fracassante. Alors NBT ou pas NBT ? A vous de voir avec les quelques miettes dont on dispose pour l'instant.

 

 

GIRLS Alex

Vous aimiez My Bloody Valentine ? Vous aimiez Teenage Fanclub et les Boo Radleys ? Vous risquez donc de tomber sous le charme de ce titre extrait du dernier album de Girls (composé de deux mecs au passage), Father, Son, Holy Ghost. Overdose à la longue ? Peut-être bien... mais pour un titre du niveau d'Alex on prend le risque.

 

FUTURE ISLANDS Balance

Rythme entraînant et mélodie entêtante, l'electro-pop de Future Islands pourrait bien prolonger l'été indien. L'album On the Water ne sort que le 11 octobre mais Balance, premier single, fait figure de merveilleuse promesse.

 

 

BAXTER DURY Claire

Petite pépite désarmante de simplicité et d'efficacité mélodique, Claire donne la part belle à la voix sensuelle et nonchalante du chanteur au nom de détective.

 

Sur les conseil d'Aurélie (qui n'est donc pas la mienne mais l'autre) : voici tous les titres dans une même playlist pour éviter de recliquer et recliquer encore. Enjoy !

Tag(s) : #musique

Partager cet article

Repost 0